Va fumer ailleurs !

C'est la séance catharsis du mois. Les fumeurs me pompent l'air à tous les sens du terme, surtout quand ils enfreignent la loi, en toute impunité, à mes dépends. Alors voilà un petit message pour les administrateurs du réseau de transport en commun lyonnais (TCL) :

Bonjour,

Je vous écris en réaction à la recrudescence du tabagisme sur le réseau TCL. En effet, je trouve qu'il est de plus en plus fréquent de voir des usagers fumer dans l'enceinte des stations ou même dans les rames de métro ou de tramway. Il est particulièrement affligeant que les contrevenants soient encouragés par la toxicomanie affichée de certains personnels de TCL. Ces derniers ne se privent pas d'allumer leur cigarette sur le quai tout en bavardant entre collègues. Je ne vois pas, dans ces conditions, comment vous pouvez prétendre mettre en place les moyens nécessaires au respect de la loi Évin du 10 janvier 1991.
Vous affirmez pourtant dans la rubrique FAQ de votre site tcl.fr, que "Le personnel intervient régulièrement auprès des fumeurs". Je n'ai vu cela qu'une seule fois en 2 ans d'utilisation de votre réseau. Vous ajoutez que "Des campagnes d'information [...] complétent le dispositif en place (cendriers aux accès, pictogrammes en stations et en rames)". En toute sincérité, je n'ai pas souvenir de telles campagnes. Quant au dispositif en place, il est pour le moins discret, sinon complètement absent. Les pictogrammes sont très rares, et on ne les voit pas dans les rames de tramway par exemple. Vous parlez ensuite de "plusieurs messages [qui] sont diffusés chaque jour pour rappeler aux voyageurs l’interdiction de fumer dans un lieu public". À part de la musique et des informations liées au trafic, je n'entends rien émanant de TCL.
Alors, que faites vous vraiment pour que l'interdiction de fumer soit respectée dans vos stations, et dans vos rames ?

Je ne me fais pas d'illusion sur la réponse que je vais (peut être) recevoir. Néanmoins, rester silencieux ne fera pas avancer les choses.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.