Persepolis

PersepolisSortant tout juste de l'avant-première de Persepolis, en présence de Marjane Satrapi, je trouve difficilement les mots pour exprimer le bonheur que je viens de vivre. J'avais déjà beaucoup aimé les bandes dessinées, en noir et blanc, minimalistes, tellement drôles et poignantes. Le film décuple ces sentiments. J'ai eu l'œil humide d'émotion, et j'ai pleuré de rire. 1h35 de vibrations d'une salle totalement conquise au diapason de ce petit bijou.
En fin de projection, Marjane Satrapi est venue présenter son œuvre et répondre aux questions en compagnie de deux autres membres de l'équipe. Elle parle très bien de son travail, avec un débit sidérant, et surtout, elle a un souffle à faire pâlir les apnéistes les plus confirmés. Je crois que je n'ai jamais entendu quelqu'un faire des phrases ou des monologues aussi longs et aussi bien construits, sans respirer. Pas une hésitation, pas un "heu..." pour réfléchir, alors que, il faut le souligner, le français n'est pas sa langue maternelle. Un vrai moulin à parole qui m'a rappelé, avec son délicieux accent perse, mes bien-aimées cousines (salut les filles). Le fond est à la hauteur de la forme, son discours est intéressant, mature et empreint de sensibilité et d'ouverture. Une sacrée femme, pleine d'humilité et pleine de vie.
Bref, je suis définitivement contaminé, et je crois que la géniale interprétation de Eye of the Tiger par Chiara Mastroianni va me rester dans la tête une bonne semaine (pas celle ci, celle ).

One comment

  1. Ouah, comme je t'envie, je ne savais même pas qu'il y avait une avant permière dans notre bonne vieille ville ^^'
    Quoi qu'il en soit j'ai hâte de voir le film !

    *s'en va patienter en lisant les bandes-dessinées*

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.