There’s probably no God

La British Humanist Association, qui représente les laïcs au Royaume Uni, fait régulièrement campagne pour défendre les droits de l'Homme, la démocratie, l'égalité... Elle soutient aujourd'hui la campagne des bus athées, Atheist Bus Campaign, qui démarre actuellement à Westminster (London).

There is probably no god

L'idée de cette campagne a germé dans l'esprit d'Ariane Sherine, ravissante journaliste et auteur de comédie télé, quand elle a vu sur des bus londoniens une campagne de publicité biblique. En réaction, elle a décidé de lancer une campagne pour promouvoir l'athéisme, financée par des dons. La réponse a largement dépassé les attentes, puisque les 82000 £ récoltées jusqu'à présent sont déjà bien loin des 5500 £ du but initial, preuve que les athées sont légions en dépit de leur habituel silence. Richard Dawkins, auteur de Pour en finir avec Dieu, soutient d'ailleurs généreusement cette initiative.

Si vous vous sentez concerné, vous pouvez facilement apporter votre aide à cette campagne pour l'athéisme : atheistcampaign.org/support/.

À bientôt dans le bus.

2 comments

  1. je parcours ton blog suite à ton commentaire sur cfsl. et je m'arrête là-dessus, juste pour émettre mon humble avis d'agnostique, même si c'est un peu tardivement ^^
    il me semble que la "promotion" de l'athéisme est une autre forme de prosélytisme. la spiritualité est une affaire individuelle. et aucun athée, comme aucun pieux, ne saura prouver ou démentir l'existence de Dieu.
    et si nous prônions plutôt l'Amour? ;-)

  2. Coucou Lili :)

    Alors oui, effectivement, c'est une sorte de prosélitisme, mais c'est tellement rare que ça aille dans mon sens, que je voulais en parler.
    Sinon, oui, on pourrait prôner l'Amour, mais c'est à mon avis encore plus fondamentalement irréaliste que de faire de la publicité pour une religion :).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.