Éléphant rose, Bouddha et dégât des eaux

god-man-dogLe festival du film asiatique de Lyon se poursuit, et même si je ne suis finalement pas allé voir Vampire Girl vs Frankenstein Girl, j'ai découvert trois films de plus.
Le premier, Khan Kluay 2, est un film d'animation thaïlandais en image de synthèse. Disons que c'est un film pour enfants. Là où Pixar, DreamWorks, ou Sony Picture nous proposent des films tout public, les thaïlandais ciblent plutôt les moins de 10 ans. j'ai mis pas mal de temps à rentrer dans le film, je n'ai pas vraiment accroché aux choix graphiques et esthétiques, et pourtant je n'ai rien contre les éléphants roses.
Le second est nettement plus intéressant. God Man Dog est un film dans le genre de Collision, ou de Short Cuts : des gens se croisent sur les chemins de la vie, s'ignorent, se retrouvent, se séparent, se percutent… Impossible de le résumer, sinon en disant que tout tourne finalement autour des hommes, des chiens, et des dieux.
Pour finir, j'ai pu assister à la projection de The Hole. Ce film taïwanais de 1998 relate la rencontre d'une femme avec le locataire du dessus, qu'elle croit responsable de son dégât des eaux. Cette rencontre se fait sur fond de catastrophe millénariste : le passage à l'an 2000 est imminent, et Taiwan est ravagé par une épidémie. Ce n'est pas un film inoubliable, loin de là. Néanmoins, par plusieurs aspects il m'a fait penser à La saveur de la pastèque, et en vérifiant mes sources, je me suis aperçu que ces deux films ont été écrits et réalisé par Ming-liang Tsai. On retrouve le même univers loufoque, les mêmes intermèdes musicaux-kitsch, et la même absence de dialogue. Je pense qu'aucun acteur n'a plus de 20 ou 30 répliques au total. Cela dit, si vous ne devez en voir qu'un des deux, choisissez plutôt La saveur de la pastèque.

À lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.