Un peu de poésie dans ce monde de brutes

Je n'aime pas vraiment le principe qui consiste à "bloguer" n'importe quoi en postant simplement un lien vers une page web quelque part. Je vais pourtant le faire ici et maintenant, sous vos yeux.
En effet, je ne résiste pas au petit plaisir de vous faire partager le poème de Laurent S., contributeur émérite de la liste de discussion AppleScript Francophone.

Trouvez l'alexandrin, clickez donc sur ce lien

Related posts

Art contemporain et Art jetable

biennale 2009 La biennale d'art contemporain de Lyon est-elle devenue la biennale du déchet ? Il serait inapproprié de mettre tous les artistes exposés à cette manifestation dans le même sac. Néanmoins, il m'a bien semblé que le niveau général de la sélection a baissé. Je trouve notamment que cette année la part faite aux supports électroniques est trop importante. N'en déplaise aux artistes et aux conservateurs, ça me gonfle vraiment toutes ces vidéos qui n'apportent rien, sinon une nuisance sonore. Si le but est de stigmatiser les déviances de notre époque alors c'est réussit : c'est encore plus pénible qu'une grande chaîne de télé en première partie de soirée. On a vraiment l'impression d'y être, puisqu'on a même le droit à des séquences en 4/3 diffusées en 16/9ème. Le top du "j'ai de la merde dans les yeux".
Au moins on peut se consoler en ce disant qu'il en restera peut être quelque chose de lisible, dans 10 ou 20 ans (à condition de penser à garder un lecteur DVD bien emballé à la cave). Les œuvres à base de Google maps ou de twitter ne peuvent pas en dire autant. Avec un peu de chance, Twitter va fermer dans 2 ans et l'API Google maps changera radicalement dans 6 mois.

Related posts

Erwin Olaf

Quand je regarde le travail d'un photographe que j'apprécie, je me dis que j'aimerai faire aussi bien, faire le même genre de choses, sans plus. Ou alors, sur une masse de clichés, je n'en aime réellement qu'une poignée. Voici une exception.
Erwin Olaf est un recueil grand format des séries Hope, Rain, Grief et Fall du photographe éponyme. Au fil de ses mises en scène magnifiques, Olaf nous raconte une histoire, véritable roman-photo sans parole. Les vidéos correspondant à chaque série sont d'ailleurs sur le DVD livré avec le recueil.
Je ne peux pas en dire plus, ça se déguste avec les yeux, ça se resent. Quand vous passerez dans une bonne librairie, prenez quelques minutes pour le feuilleter !

Erwin Olaf BARBARA
Barbara - Série Grief - © Erwin Olaf

Erwin Olaf, aux éditions Har/Cdr, collection Aperture. ISBN 978-1597110617

Related posts

777

777_logoJ'ai découvert vendredi dernier, à Paris, une exposition intéressante : 777, à l'Espace des arts Sans Frontières. Elle regroupe pour sept jours, sept jeunes artistes coréennes autour de thèmes comme l'introspection, la gestion de l'intimité pour les jeunes en milieu urbain ou la définition de la femme. Le programme est vaste, et les média sont variés : photographie, vidéo, peinture, installation, performance, dessin, découpage, et préservatifs gonflés à l'hélium.
Ikjung Cho, Yeonyeon Jung, Misung Kwak, Jina Lee, Christine Jihyun Park, Jisun Park, et Sue Park étaient présentes ce vendredi, aussi belles que des gravures de mode, transformant le vernissage de leur exposition en concours d'élégance.
Dépêchez-vous, cela se termine le 30 juillet !

Sue Park à sa table à dessin
Sue Park à sa table à dessin

Related posts