Juste des photographes…

I Am a Photographer Not a TerroristIl semble que les photographes d'outre-Manche en aient assez d'être traités comme des terroristes. Les campagnes d'incitation à la délation vigilance lancées par le gouvernement anglais ne font d'ailleurs pas dans la dentelle : toute personne qui prend des photographies est suspecte !

photographe_suspect

Les photographes Grand-Bretons viennent donc de monter une campagne pour manifester leur amour de la photographie, et leur volonté de ne pas se laisser faire par des comportements liberticides et souvent même illégaux de la police anglaise.

Pendant ce temps, les témoignages d'abus se multiplient :
Heavy-handed policing against photographers caught on video
Another video journalist stopped at Greek protest
The photograph that terrorized London
Innocent photographer or terrorist?
You Can't Picture This
radio for back up
Sex pictures shock!

Et ça arrive en France :
Deux photographes et une quarantaine de clowns au poste après le défilé du 14 juillet

À lire aussi :

2 comments

  1. Avec tous ces photographes amateurs prêt à dégainer au moindre événement un peu sensationnel, le taf des service d'ordre n'est pas facilité. Mais faire obstruction à un photo journaliste identifié comme tel, ça c'est grave...Cette hyper sensibilité à l'image tient très certainement dans le fait que leur diffusion à grande échelle et très rapide via les réseaux rend impossible tout contrôle à postériori. Le seul moyen de contrôler une image aujourd'hui c'est en empêchant qu'elle soit prise ou en la confisquant avant sa diffusion.

  2. « ... toute personne qui prend des photographies est suspecte ! »

    ... donc photographiez-le !

    Je suis d'accord avec kasuteru. Le principe de causalité, mon cher Patpro, l'enchaînement des causes et des effets, que personne ne maîtrise jamais.

    La liberté, elle-même, n'est pas une cause, mais bien un effet. Quand l'être humain aura compris cela, il s'attachera plus à la liberté d'autrui qu'à la sienne, et la liberté lui reviendra comme un boomerang.

    Tout est dans l'intention du gouvernement anglais, et celle du photographe. Bien malin, celui qui peut penser à la place de l'autre. La forme, le fond, ... et la motivation !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.