Message personnel à Mme Filippetti

Bonjour Madame Filippetti,

Votre entrevue récente avec Libération m'interpelle. Vous y déclarez ceci :

Vous avez aujourd’hui des outils qui permettent d’accéder à de la musique, du cinéma, des contenus audiovisuels, mais qui ne participent pas du tout au financement de la création. Ce n’est pas normal.

Allez-vous taxer les lunettes, lentilles correctrices, et appareils auditifs ? En toute logique, nous sommes nombreux à ne "consommer" de la culture qu'au travers de ce type d'appareil, il serait donc judicieux de les taxer rapidement.

On n'est pas loin du monde idéal rêvé par les gros portefeuilles de l'entertainment : un monde où la simple possibilité d'accéder à du contenu devient payante, qu'on y accède ou pas. Ça évite d'avoir à courtiser les clients avec des contenus de qualité, bien trop compliqués et coûteux à produire. Il vaut mieux comme toujours prendre un peu à tout le monde que beaucoup à une minorité.

Bref, raz le bol quoi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.