Jeunes et cons

Non, aucun rapport avec la chanson de Damien Saez, juste un coup de gueule contre les petits branleurs qui viennent polluer les séances de cinéma. Ici à Lyon on n'est déjà pas bien gâté par la distribution des films (très peu de VO, certains films ne passent même pas...), mais en plus quand le public s'y met ça devient carrément insupportable.

Vendredi en fin d'après midi nous sommes allés voir une bonne daube dans un UGC du centre ville, un film supposé faire peur pour un petit décrassage de neurones après une semaine de boulot. En fait, c'est surprenant, le spectacle est dans la salle.
Ça commence par 2 ou 3 groupes de jeunes qui arrivent à 10-15 minutes d'intervalle après le début du film, faisant un maximum de bruit et cherchant la place idéale (comprendre : se déplaçant de rang en rang pour de s'assurer que le siège choisi sera suffisamment confortable pour téléphoner). Bien sûr, il convient de rester debout pendant 3-4 minutes devant l'écran pour être certain que tous les potes sont là, ce qui n'est pas facile avec ce film qui a osé commencer sans attendre qu'on soit tous installés. À ma grande surprise ce sont globalement les filles les plus bruyantes, même si le titre de grande gueule du soir revient à un type particulièrement en verve. Bref, on glousse, on courre dans la salle, on change de rangée, et puis on se calme un peu.
Inévitablement, on commence à téléphoner, car on ne va pas mettre en danger sa vie sociale ô combien intéressante à cause d'un film, ce serait un blackout inadmissible. Et blah-blah, et blah-blah. C'est bien, continue ta discussion à voie haute, tu m'énerves pas du tout là.
Bien évidemment, les invectives des gens qui ont payé leur place ("chut", "CHUT !", "SILENNNNNNNCE !"...) sont sans effet. Les différents groupes continuent de rire et de parler, mais finalement, la demoiselle qui téléphone décide de poursuivre dehors, elle traverse donc la salle à grandes enjambées, et en dépit de ses 30 Kg toute mouillée, on a l'impression d'entendre passer un éléphant.
Pendant ce temps, un rang derrière, de l'autre côté de la salle, deux types ont fini d'émietter leur shit, et se lancent dans la conception d'un pétard qu'ils allument sans tarder. Au moins pendant ce temps ils ne font pas de bruit. Mais c'est sans compter l'effet débilitant de cette substance. Après 20 minutes leurs gloussements niais se font entendre.
Finalement, un groupe de nanas décide de sortir voir ce qu'il se passe dehors. Nouveau troupeau l'éléphants, aller et retour. Elles reviennent suivies par 3 employés du cinéma qui entreprennent de faire le tour des agitateurs pour rétablir le calme.

La fin de la séance sera à peine plus calme, d'ailleurs, les jeunes cons de la séance suivantes arrivent déjà, mettant leurs pieds sur les sièges, crachant les coquilles de leurs graines de tournesol par terre,...
Cet UGC c'est une merveilleuse pub pour le P2P et le Home Cinema.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.