La gestion électronique de documents, épisode 1

La gestion électronique de documents, GED, est un concept d'actualité ("so 2010" dirait probablement Myriam). Globalement, cela consiste à se débarrasser autant que possible de sa paperasse au profit de documents électroniques manipulés via un logiciel spécialisé. L'avantage premier est la dématérialisation des documents : convertir des années d'archives en documents électroniques permet de gagner de la place, et du temps. Le second avantage est l'enrichissement des documents par des méta-données, soit par l'ajout d'informations spécifiques (auteur, date...) soit par l'ajout d'étiquettes permettant de classer ces documents de multiples manières.
Cherchant pour mes besoins personnels une solution robuste et ergonomique de GED, j'ai recensé quelques logiciels bien propres sur eux qui pourraient me convenir. Parmi eux, on pourra citer Quotero, Alfresco, Nuxeo (sur le quel j'ai jeté mon dévolu) et quelques autres…
Les trois solutions sus-mentionnées fonctionnent sur un serveur, et on y accède par un client web classique comme Safari. Elles sont robustes, éprouvées, libres (opensource), gratuites, et deux d'entres-elles sont mêmes françaises. Sous le capot, les similitudes sont nombreuses. Toutes ces applications sont des serveurs codés en JAVA, et utilisent un moteur de base de données tiers. Mes critères de choix ont été les suivants :

  • - facilité d'accès à l'application sur le site du vendeur (démonstration en ligne, vidéo d'introduction, téléchargement, etc.)
  • - fonctionnalités de l'application (ni trop, ni trop peu)
  • - pré-requis logiciels (choix du moteur de base de données, par exemple)

J'ai écarté Quotero assez vite, car je n'ai pas trouvé que l'application est assez complète. Je pense qu'elle ne propose pas de gestion poussée des métadonnées. Ça ressemble finalement trop à un explorateur de fichier classique, et pas assez à quelque chose sur le quel je peux me reposer entièrement pour gérer des années de paperasse.
Et après quelques péripéties j'ai choisi Nuxeo car ils proposent une démonstration sous la forme d'une machine virtuelle pour VMWare Fusion. J'ai donc pu tester chez moi l'application complète avant de décider ou pas de la déployer sur mon serveur.

Finalement, c'est après que ça se gâte. Suite au prochain épisode.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.