Bien manger en Arles

Second et dernier volet de mes recommandations gastronomiques arlésiennes : l'Entrevue. Loin des pièges à touristes placés en évidence autour des places d'Arles, l'Entrevue propose des spécialités méditerranéennes savoureuses (Maroc et Provence). Le restaurant dispose aussi d'un hamam que je n'ai malheureusement pas eu le loisir d'essayer. Il faut compter 16 à 18 euros pour un couscous ou un tajine copieux et de qualité. D'autres pourront se tourner vers les salades ou les plats plus légers, comme par exemple l'assortiment oriental, qui ne vous laissera malgré tout pas sur votre faim. Un régal.

L'entrevue c'est place Nina Berberova, en Arles.

Stage de portrait, jour 1

Pour la première journée de stage, je suis parti avec deux acolytes (Nathaniel et Régis) à la caserne des pompiers d'Arles. Après avoir déambulé presque trente minutes dans les hangars pour repérer les lieux, nous avons fait des tests de lumières et de prises de vue entre nous, puis nous avons invité les pompiers qui le souhaitaient à poser pour nous.
Pas encore de projet concret à ce stade, mais une grosse envie de bien faire, qui n'empêchera pas de tomber dans le cliché total !
Ci-dessous, trois clichés éclairés uniquement au Ranger Quadra.

Le bon pain à l’huile

Pendant ma semaine en Arles j'ai mangé des sandwiches tous les midis ou presque. Je suis sûr que certains d'entre-vous trouvent ça bien dommage. Vous ne connaissez tout simplement pas les sandwiches de Fad'Oli. Les fans de mayonnaise peuvent passer leur chemin. Ici la base de travail est l'huile d'olive. Le pain peut être frotté à l'ail, selon les goûts de chacun, l'huile d'olive est délicieuse, et le basilic est frais puisqu'il est prélevé sur la plante juste avant d'intégrer votre sandwich au nom sympathique (le Richard, le Nelly…). Dès la première bouchée je me suis dit qu'il fallait absolument que j'essaye tous les autres. Du soleil dans la bouche, du soleil au dessus de la tête, le bonheur entre midi et deux.
Pour ne rien gâcher, l'équipe de Fad'Oli est adorable (Thida, Teru, big up). Mon seul regret : n'avoir même pas pensé à faire une photo là bas, alors que j'ai passé 6 jours avec l'appareil dans les mains.

Fad'Oli, les meilleurs sandwiches à l'huile d'olive du monde, c'est 46 rue des Arènes, en Arles (juste à la jonction "Place des forums" - "rue des Arènes").

En Arles avec Serge Picard

Comme Einstein nous l'a montré, le temps est une notion très relative. Par exemple, on sait tous qu'une minute est beaucoup plus longue si on attend devant les toilettes, que si l'on se trouve déjà à l'intérieur. De même, quand on passe une semaine avec Serge Picard dans le cadre d'un stage photo, c'est une toute petite semaine. Très courte. On aimerait que ça dure quinze jours, en fait.
Une semaine en Arles à faire de la photo avec Serge, c'est une expérience indicible. La plupart du temps on y apprend ce qu'on est venu chercher, mais surtout on y trouve ce qu'on n'imaginait pas. On y rencontre aussi des gens formidables avec qui on échange, on débat, on se dépasse.
Pour moi c'est certain, il y a un avant et il y a un après Serge Picard.

Non, je ne veux pas rentrer.