Un improbable Cycle de la Probabilité

Je suis sur le point de finir la lecture de la trilogie "Le Cycle de la Probabilité" de Nancy Kress. Même en cumulant les tares de fan de SF et de bon public, je m'avoue plutôt déçu par ces romans. Je ne saurai dire quelle part de déception est due à la traduction et quelle part est due au texte original, il me faudrait lire la saga en VO pour trancher. Il est clair cependant que la traduction est incohérente. D'un volume à l'autre la traduction de certains termes changent ("un dixjour" dans un tome, "un jourdix" dans un autre). Des erreurs font surface dans la terminologie (un "faucheux" à la place d'un "faucheur") ou dans les données chiffrées (la gravité de Monde passe de 0,9 à 1,9 fois celle de la terre par exemple). Tout cela manque d'une relecture rigoureuse. Pourtant si on en juge par les passages littéralement copiés-collés d'un tome à l'autre, on pourrait se dire que c'est autant de temps gagné pour parfaire les finitions. Il n'en est rien. Certains passages par contre présentent clairement des erreurs et des incohérences dans la narration. À moins que les traductrices aient très mal fait leur boulot on peut sans aucun doute attribuer ces défauts à l'auteur. Partant de là, je ne vois pas bien ce qui peut justifier le "prestigieux John W. Campbell Award pour le meilleur roman de S. F.".

Quoi qu'il en soit, le premier tome est agréable à lire, mais sur la durée du cycle, auteur et traducteurs trébuchent, et c'est dommage.

  1. Réalité Partagée
  2. Artefacts
  3. Les Faucheurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.