Premiers pas avec un ARAX-60 MLU

ARAX-60_MLU-SE_detailFinalement, le père Noël m'a entendu ! J'ai pu faire mes premiers pas avec le gros boîtier ARAX-60 MLU, et les accessoires du kit "Special Edition".
N'ayant jamais utilisé un moyen format, je dois bien avouer que l'engin m'a surpris dès le déballage. Il est plus grand et plus lourd que je ne le pensais, surtout avec le viseur TTL. Esthétiquement il répond à mes attentes avec sa belle robe rouge. Malheureusement, les finitions ne sont pas vraiment à la hauteur des promesses du vendeur. Le cuir très fin n'est pas toujours parfaitement coupé ou collé, si bien qu'à certains endroits une simple pression latérale du doigt pourrait arracher le précieux revêtement.
En terme d'utilisation, le boîtier est pour le moins rustique. Le levier d'armement nous a donné du fil à retordre pendant quinze bonnes minutes, le temps peut être de dégripper un peu la mécanique. L'installation de la pellicule est aussi un exercice difficile quand on n'a jamais utilisé autre chose que des cartes compact flash ou des pellicules 35mm. Ma première pellicule est bien passée (enfin j'espère…) mais la seconde m'a causé bien des ennuis. Après l'avoir installée dans le boîtier, et amorcé quatre fois le levier d'armement conformément à la documentation, le viseur restait désespérément noir, signe d'un dysfonctionnement quelque part dans les entrailles de la bête. J'ai pu faire défiler toute la pellicule en armant-déclenchant, sans avoir une seule fois le basculement du miroir nécessaire à la visée et au calcul de l'exposition.
S'en est suivi une bataille épique pour refaire passer la même pellicule (faut pas gâcher). Je vous passe les détails mais ça s'est fini dans le noir à rembobiner manuellement le film dans le bon sens. La troisième installation de cette seconde pellicule s'est bien déroulée, et j'attends avec impatience le prochain rayon de soleil (125 ISO) pour faire quelques clichés. Je dois aussi trouver un bon labo pour faire développer ma première bobine.
Si comme moi vous débutez complètement, tenez-vous le pour dit : la documentation fournie est totalement insuffisante pour démarrer sous de bons auspices. Faites-vous aider, et faites vos premiers essais avec les films les moins chers.

10 comments

  1. Tiens, je compte me lancer aussi dans le moyen format. Content de voir que je ne serais pas la seule débutante à me lancer dans cette galère :D

    Pour le moment, j'en suis toujours au choix de l'appareil. On m'a parlé de celui là justement qui pourrait répondre à mes attentes. Qu'est ce qui t'a fait choisir pour ce modèle là en particulier ?

  2. Hello,

    C'est marrant ces retours vers le moyen-format en ce moment. Si ça continue je vais ressortir mon vieux Lubitel 66, payé 200FF à l'époque. Je viens de regarder, à part l'unité monétaire, ça n'a pas changé de prix maintenant (et 200€ pour un Lubitel, c'est une arnaque, mais bon).

    Par contre, jamais eu de soucis mécaniques comme le tien, il faut dire que la conception doit en être encore plus basique.

    Tu verras, le plus dur au début c'est de s'habituer au format carré, ça change vraiment du 24x36, mes premières photos étaient pleines de vide en haut et surtout en bas.

    Mais ce qui m'intrigue le plus c'est la viabilité des émulsions et leur disponibilité. Sans parler, évidemment, du développement et surtout du tirage.

    Rhaahhhh voilà, maintenant je vais recommencer à m'y intéresser alors que la chose se contentait de trôner sur la bibliothèque.

    Merci, hein, franchement, merci

  3. @annso : hmmm et bien c'est un peu nébuleux :) Pour le matériel numérique/informatique je ne laisse aucune place à l'improvisation, mais n'ayant aucune référence ni connaissance du côté argentique j'ai fait appel à mon algorithme de choix le plus instinctif. Je suis passé en mode "fuzzy", et j'ai brassé dans ma tête des critères tout à fait objectifs comme le format de sortie (6x6), la disponibilité d'accessoires, le prix, avec des critères complètement subjectifs comme le look atypique et les options de personnalisation. Par ailleurs, je crois savoir que le chargement des films est bien plus aisé dans ce type de boîtier que dans les kiev 88 et dérivés.

    Disons pour faire simple que, sur le papier, ce boîtier vaut bien ses concurrents, et qu'il offre en plus la possibilité sympathique d'un habillage personnalisé. Après, je verrai bien à l'usage si sur le terrain il vaut son prix…

    @lolopb : haha :D
    Bon, pour le format carré, je pense que ça ira, je suis à bonne école. Sur cfsl on en mange presque à longueur de page ;)
    Pour la dispo des films on verra bien, croisons les doigts pour que ça dure encore quelques années !

  4. Pour le labo, picto ou gris souris ?

    Je me pose les mêmes questions... Et j'ai 7 bobines à faire, au moins, développer ! (faites avec Holga mais aussi un autre moyen-format tout ce qu'il y a de non lomo ^^).

    Mais d'un autre côté, j'ai aussi un peu honte de les amener dans un labo "pro" tellement ces clichés doivent retranscrire mon incompétence argentique ^^'

    Je te souhaite quoi qu'il en soi bien du plaisir avec ton nouveau joujou :)

  5. @Le Piaf : Tu sais, s'il s'agit juste de développer les négas, une bonne cuve Jobo des familles (ça doit se trouver pas cher d'occase), un peu de révélateur (ça se trouve encore assez facilement sur le net), un peu d'eau, une pièce noire et un peu d'huile de coude.

  6. @Piafinette : j'ai une piste pour le labo, mais je dois redemander à un copain, j'ai oublié le nom qu'il m'avait donné :D
    Après faut pas avoir honte, suffit de poser négligemment les péloches sur le comptoir en disant que c'est expérimental ;)

    Je pense que dans un premier temps je ferai simplement tirer des planches contact. Et certaines photos par la suite si elles sont prometteuses. À terme je ferais peut être des agrandissements moi-même, mais je suis vraiment pas chaud.

  7. je voudrais acheter un arax mais je n'arrive pas à comuniquer avec la bonne adresse sur le web SVP aides moi! j'ai tape l'adresse suivante (araxfoto.com )et il parait qu'elle n'existe plus ? aides moi SVP

    M.MAYANS

  8. bonjour, je cherche moi aussi a joindre araxfoto, mais impossible. quelqu'un connait-il exactement leur adresse E-mail? merçi;

  9. Il y a un formulaire sur leur site web, qui normalement fonctionne très bien. C'est par ce biais que je les ai contacté à chaque fois. En matière d'adresse email vous pouvez essayer admin arobase araxfoto point com.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.