Art contemporain et Art jetable

biennale 2009 La biennale d'art contemporain de Lyon est-elle devenue la biennale du déchet ? Il serait inapproprié de mettre tous les artistes exposés à cette manifestation dans le même sac. Néanmoins, il m'a bien semblé que le niveau général de la sélection a baissé. Je trouve notamment que cette année la part faite aux supports électroniques est trop importante. N'en déplaise aux artistes et aux conservateurs, ça me gonfle vraiment toutes ces vidéos qui n'apportent rien, sinon une nuisance sonore. Si le but est de stigmatiser les déviances de notre époque alors c'est réussit : c'est encore plus pénible qu'une grande chaîne de télé en première partie de soirée. On a vraiment l'impression d'y être, puisqu'on a même le droit à des séquences en 4/3 diffusées en 16/9ème. Le top du "j'ai de la merde dans les yeux".
Au moins on peut se consoler en ce disant qu'il en restera peut être quelque chose de lisible, dans 10 ou 20 ans (à condition de penser à garder un lecteur DVD bien emballé à la cave). Les œuvres à base de Google maps ou de twitter ne peuvent pas en dire autant. Avec un peu de chance, Twitter va fermer dans 2 ans et l'API Google maps changera radicalement dans 6 mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.