Quelques jours avec le Nexus 4

IMG_2870 Comme évoqué précédemment, j'ai baissé ma garde, et paf, je me retrouve avec un smartphone Google Nexus 4. Bien sûr, c'est rarement par hasard qu'on met un script shell dans une crontab pour tester toutes les 5 minutes le réassort d'un modèle de téléphone sur le site du distributeur… Je peux difficilement invoquer l'accident.
Je passe sur les spécifications techniques du bazar. Ce qui compte c'est que ce téléphone est mon premier modèle moderne. Mon outil précédent était un Nokia 3100, presque 10 ans d'âge, obtenu à l'époque pour 1 euro avec un forfait d'entrée de gamme, et fonctionnant encore parfaitement. En payant 300 fois plus cher ce Nexus, je sais déjà qu'il ne vivra pas aussi longtemps. La Sainte Obsolescence, tout ça. Mais passons.
La première expérience avec un smart phone est quelque chose de troublant. Un truc auquel on ne pense jamais par exemple, c'est la manière dont le téléphone rétréci en une poignée de jours. Fraîchement reçu et déballé, l'engin me semblait énorme, mal commode, encombrant en comparaison de mon fidèle 3100 qui tient très bien au creux de ma main. Après quelques jours, il n'est plus si gros que ça, il tient un peu mieux en main. Et surtout, plus on l'utilise plus on trouve que l'écran est trop petit.
Question ergonomie, je suis plutôt satisfait par la version d'android fournie. C'est propre, plutôt bien foutu, et même sans manuel utilisateur j'ai trouvé mes repères assez rapidement. J'ai plus de difficultés avec le matériel par contre. Sans coque de plouc pour protéger les télécommandes, le téléphone est assez glissant, très lisse, et le tout-tactile ne laisse aucune indication sous les doigts. Je pense que j'aurai apprécié une fine bande antidérapante sur la tranche Mon téléphone me signale qu'il a une bande légèrement antidérapante sur les côtés, mais je dois bien avouer que ce n'est pas du tout comme ça que je l'imaginais, donc ça ne compte pas.
Étant un peu photographe, je me suis immédiatement intéressé au rendu des couleurs. Le résultat est très décevant, surtout face à mon écran calibré. Les photos sont verdâtres. Par contre, prise sans référence extérieure, l'image reste agréable. Et là, je tiens une vraie valeur ajoutée : maintenant j'ai mon book dans ma poche. C'est assez appréciable quand je veux parler de ce que je fais sans avoir mon site web sous la main. L'appareil photo quant à lui est de piètre qualité, mais je n'ai pas encore mesuré à quel point, ne l'ayant pas testé en extérieur à la lumière du jour. Je dois aussi voir si il est utilisable en conjonction avec mon Ranger Quadra.
Globalement, je suis satisfait, mais pas spécialement emballé. Mon opinion générale sur les smart phones n'a pas vraiment changé (c'est cher, ça ne sert pas à grand chose, et c'est largement sous-dimensionné pour ce à quoi je voudrai l'employer). Pour moi qui n'ai pas de forfait data, les vrais gains sont : le clavier pour les sms, les galeries photos pour avoir mon book dans ma poche et le GPS couplé aux cartes google map enregistrées en local (parce que même le lichen a un meilleur sens de l'orientation que moi).

À lire aussi :

2 comments

  1. Un peu oui, mais pas tant que ça :)
    Typiquement, avec le GPS/boussole et les cartes embarquées de google maps, je couvre 80% de mes besoins potentiels (parce que de toute manière j'ai aussi appris à faire sans, et que c'est juste du bonus).
    Mais j'y reviendrai !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.