To data, or not to data

On me glisse à l'oreille qu'un téléphone malin sans forfait "data" c'est un peu comme un pantalon sans poche : un truc de fille. Ce à quoi je réponds sans ambages et avec les mots d'un autre : j'aime les filles.
Je n'adhère pas au principe de consommation des smartphones qui lave les cervelles à coup de faux illimité vraiment limité, de forfaits à 50 euros qui servent juste à regarder des chats sur youtube, et qui encourage la débauche d'appli au dépend immédiat de la sécurité de l'utilisateur. Globalement, je suis devant ou à proximité d'un ordinateur connecté à internet environ 16 heures par jour, pendant environ 6 heures je dors, il me reste donc 2 heures "loin" d'internet. 2 heures pendant les quelles je me déplace, je mange, je me douche, etc.
Alors à quoi me servirait un forfait data ? Relever mes mails dans le tramway, au lieu de savourer un bon bouquin ? Non merci. A fortiori puisque je m'en passe depuis que ça existe et que je ne suis pas pressé d'ajouter une dépendance à ma liste. J'ai pris le minimum avec mon forfait à zéro euros : l'option data à 1 euro pour 20 Mo de données. Autant dire que ça se consume comme un feu de paille. En désactivant la fonction de consommation data de mon téléphone, je me garde une petite réserve sous le coude pour les urgences, et c'est tout ce dont j'ai besoin.

2 comments

  1. Il n'y a qu'une chose plus horrible qu'un pantalon sans poches : un manteau sans poches !

    Mais sinon, je vois ce que tu veux dire sur la dépendance : j'ai eu ma période groupie de la 3G, mais je me calme. Un peu parce que mon téléphone a très peu d'autonomie, un peu parce que finalement, je n'ai pas besoin de lire mes mails toutes les minutes, je désactive maintenant la 3G la plupart du temps.

    En revanche, contrairement à toi, je préfère lire mes mails (ou twitter/reader/facebook) dans le bus. Ça me permet de faire un truc de fou : ne pas toucher au PC le soir en rentrant du boulot. Il y a quelque temps, j'aurais trouvé ça insensé et suicidaire, mais finalement je le fais quasiment un soir sur 2 et j'ai encore une vie sur les réseaux sociaux malgré ça :p

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.