Axis

axis robert charles wilson Axis est la suite du très bon roman Spin, de Robert Charles Wilson. N'ayant pas su attendre la version française, c'est à la version américaine que je me suis attaqué.
Effet inattendu de la version originale, j'ai bien du mal à affirmer mon verdict quant à la qualité de ce roman. Je suis tenté de lui faire des louanges. J'ai aimé, c'est certain, retrouver un petit bout de Spin. J'ai aimé aussi l'histoire, les drames humains qui s'y jouent, ainsi que le style de Wilson. Et l'impression finale en terminant l'ouvrage a été positive. Comprenez par là que j'étais à la limite de devoir faire le deuil de cette lecture agréable. Mais à la limite seulement. Car si je lis l'anglais couramment, c'est loin d'être ma langue de prédilection, et les écueils du vocabulaire sont toujours là pour me rappeler mes limites. Néanmoins, l'anglais de Wilson est parfaitement abordable, et j'ai même été surpris de boucler la lecture en moins de quinze jours (je ne lis pour ainsi dire que dans les transports en commun).

Bref. J'ai aimé ce roman, cette histoire, cette suite, mais je n'y ai pas retrouvé la flamme de Spin, et je soupçonne que cela soit dû, au moins en grande partie, à mon niveau d'anglais.
Espérons simplement que la version française sera dotée d'une couverture digne de celle de Spin, car celle de la version originale est assez immonde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.